Virus d’Ebola : l’escargot et la chèvre remplace le gibier à la palmeraie.


28 Avr. 2014

La viande d'agouti et tout sorte de gibier  sont interdis de consommation
La viande d’agouti et tout sorte de gibier sont interdits de consommation

« Il faut qu’on trouve une solution à ce problème d’ Ebola sinon ne savons plus ce que nous allons devenir » se lamente dame Affoué tenancière de maquis à la palmeraie

Depuis l’annonce de l’épidémie  d’Ebola,  les restauratrices de l’espace gastronomique baptisé la palmeraie situé Abobo Baoulé ( Commune d’Abobo) ne savent plus à quel saint se vouer. La quasi totalité des clients ont déserté les lieux. Sachant que le  risque de contamination de la maladie est étroitement lié à une consommation de gibier ( viande de brousse).

Désormais à la palmeraie, il faut compter avec le cabri ( la chèvre) en lieu place de l'agouti
Désormais à la palmeraie, il faut compter avec le cabri ( la chèvre) en lieu place de l’agouti

Pour ne pas sombrer dans un chao total,  ces pauvres dames  ont trouvé une parade.  Désormais l’escargot et  la soupe de cabri  prennent le relais.  Même si l’escargot et la chèvre ont du mal à détrôner la viande d’agouti très prisée,  les clients ne peuvent que se contenter de ces plats de substitution .

« Nous espérons que la menace de épidémie d’Ebola qui plane sur le pays ( Côte d’Ivoire)  va disparaître  pour laisser libre cours à notre  activité  » espère désespérément  un vendeur de gibier.

 

categories Culture, Education Information

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *