Silence ! La BIAO sensibilise sur le VIH-SIDA à l’Ile Boulay.


24 Oct. 2012

Le condom comme l’abstinence moyen de prévention contre le VIH-SIDA
Démonstration du port d'un condom présenté par le conférencier

Co-infection VIH-SIDA (Syndrome Immunodéficience Acquise) et paludisme : impact sur la productivité, voilà le thème qui a retenu l’attention  des agents de la BIAO (Banque Internationale pour l’Afrique Occidentale ce samedi 20 octobre à l’Ile Boulay.

A travers cette sortie détente initiée par le comité de lutte contre le sida de la dite banque, les responsables ont bien voulu montrer que l’évolution du sida a véritables incidences sur le personnel et l’entreprise également.

Si à présent aucun vaccin n’a été encore trouvé,  des moyens pour lutter contre la pandémie du siècle  existe bel et bien. » C’est la raison pour laquelle  nous organisons cette  sortie détente  dans ce merveilleux site touristique pour inviter, et interpeller nos agents sur les différentes voies de  prévention contre le sida » a souligné Doux Michel président du comité d’organisation de la cérémonie.

Cette  sortie détente caractérisée par une séance  sensibilisation a donc été l’affaire de l’ONG (Organisation Humanitaire d’Aide à la Santé en Afrique OHASA dont la coordination  est revenue Dame Yao Agnès assistance sociale à  BIAO.

Le conférencier  n’a manqué de rappeler  au cours de son intervention  que le paludisme (une maladie des zones tropicales) est  une maladie opportuniste. Le  »palu »  dans sa manifestation profite au virus du sida.  Car le sujet atteint  du Sida voit son système immunitaire détruit. Ne disposant d’organes de résistance pour lutter  contre d’éventuelles bactéries, cette situation profite au développement virus du sida.

«  En somme un employé  atteint du VIH sida et constamment souffrant de paludisme  n’est pas  opérationnel à 100% pour effectuer son travail. Ces absences répétées et les différentes  prises en change auxquelles  l’employeur doit faire face  pèsent énormément sur l’activité l’entreprise » a relevé le conférencier.

‘Il donc féliciter les responsables de la BIAO pour la mise  sur pied d’un comité de lutte contre le sida  et l’initiative  de sensibiliser à travers une sortie récréative’  s’est réjouit  le conférencier.

« Une sensibilisation hors de notre cadre habituel de travail  autour d’un buffet gastronomique et dans un cadre paradisiaque, il n’a pas mieux que ça pour faire passer un message de lutte contre le VIH-SIDA » pense un participant.

cocktail d'accueil lait de coco à la menthe de fraise

La cérémonie  s’est achevée par séance de démonstration du port de préservatif fort apprécié des excursionnistes

Il était 14 h30 lorsque le bateau de la Sotra (Société de transport Abidjanais) transportant les participants  enthousiasmes a quitté le ponton du Palace Hôtel pour une balade lagunaire bien méritée sur la baie des milliardaires.

Autour d'un buffet gastronomique les excursionnistes ont fraternisé

 

 

 

categories Tourisme

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *