Infidélité dans les ménages : les hôteliers complices ?


10 Sep. 2012

les chambre d’hôtel utiliser à d'autres fins
Desormais,les chambres d’hôtels ne sont plus réservées au simples visiteurs

Malgré toute la maitrise et la parfaite connaisse que vous pouvez avoir dans ce boulot si vous n’avez pas la  discrétion, vous serez viré. Ici on ne voit rien, on ne sait rien et on n’a rien à dire. On s’occupe du client pour qu’il soit satisfait jusqu’à son départ.

Ces conseils, il faut les respecter si vous désirez embrasser une carrière dans l’hôtellerie.

En effet, les complexes hôteliers  ne sont plus aujourd’hui des endroits destinés au simples étranger qui est de passage.  mais  il faut aussi compter les hommes et les femmes infidèles parmi les  clients fidèles des  hôtels.

Ils sont peut être tous complices ces  employés d’hôtel puisse que de façon générale ils aident plus ou moins ces éternels insatisfaits  à  »tromper » leur conjoint. Parfois très généreux, les de l’infidèles  sont prêts à vous offrir de fortes sommes d’argents comme  pourboires pourvus  que les aidez  à bien  se cacher  et etre  en sécurité dans l’accomplissement de leur sale besogne.

Sans le vouloir, l’hôtelier devient alors un agent secret qui détient beaucoup d’informations .La position stratégique qu’il   détient lui permet d’avoir toutes sortes d’informations sur la vie morale, sentimentale  et même privée  de tous les clients   qu’il recoit (hommes politiques, religieux, ect..). Certains clients pour des questions  de sécurité ou d’autres raison  trouvent  refuge dans les  hôtels.

Certaines  femmes préfèrent monter elles aussi à leur tour  la garde aux alentours des hôtels. Elles  patientent pendant plusieurs heures espérant prendre leur époux la main dans le sac en plein flagrant délit d’adultère. Souvent elles sollicitent le concours de certains  réceptionnistes pour avoir des informations sur leurs conjoints  en leur proposant en retour de l’argent.

Hormis les hommes d’affaires qui choisissent leurs hôtels en fonction de la position du centre d’affaires, la grande parties des autres  louent leurchambre d’hôtel en fonction de leur intention « sexuelle ». Un Hôtel discrète, juste pour éviter de se faire remarqué  par une connaissance fera l’affaire. Alors Un client qui habite Cocody ira  à Yopougon par exemple où dans une autre commune  pour « se cacher pour mourir » comme on le dit dans adage à Abidjan.

« De toutes les façons la première activité allouée à un hôtel, c’est l’hébergement. Nous croyons que tous ceux qui fréquentent ces établissements sont responsables de leurs actes. Ce n’est pas à nous de leur faire la morale en portant un jugement sur leur comportement ou en les dénonçant. Ils sont enregistrés sur des fiches  avant d’avoir une chambre .Ces fiches  sont reportées dans un registre puis  transmises à la préfecture de police. Voilà ou s’arrête  notre boulot » se justifie un gérant d’hôtel.

De même que la discrétion du valet de chambre en passant par la réception jusqu’au gérant  est mise, avons nous le droit de les taxer de complice.  Car le  comportement dévergondé des certains  clients d’hôtels relève de leur propre responsabilité et  vie privée.

L’employé de l’hôtel doit-il fermer la bouche et offrir  toutes les commodités à son client (discrétion, cachettes ect…)   tout en ignorant  que l’infidélité à un impact  sur la société ? Ou bien doit-il  dénoncer  et perdre sa clientèle à cause de son indiscrétion ?

categories Hotellerie

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *