C2D: le point après 5 ans


30 Juin. 2018

L’auditorium de la primature a servi de cadre pour la célébration des  5 années d’existence du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D).

C‘est une cérémonie qui s’est voulue  sombre et relevée par la présence des autorités des deux pays signataires du C2D,  la France et la Côte d’Ivoire.

Au menu de cette célébration la signature d’une convention portant sur l’affectation du projet d’appui au développement économique et écologique des territoires ruraux en Côte d’Ivoire.

Célébrer les 5 ans du C2D  est un moyen  pour la France et la Côte d’Ivoire de promouvoir les actions menées  et de faire connaitre le C2D au public. Le C2D est un mécanisme de reconversion des dettes de l’état ivoirien en vers  la France  en action ou fond de développement.

La  cérémonie s’est articulée autour de plusieurs allocutions des différents acteurs  de cet accord. Le  premier ministre Gon Coulibaly qui a rappeler les différents axes d’intervention du C2D  que sont l’éducation, la formation emploi, la santé protection sociale, l’agriculture le développement rurales la biodiversité, le  développement urbain eaux et assainissement, les infrastructures, le  transport,  la justice et la sécurité et s’est réjouit  de ma mise en place de ce mécanisme d’ investissements qui avoisine le montan  680 milliards de Cfa.

« Je veux être très brève et souligner que je suis heureuse de voir les actions du C2D impacter et  contribuer au bien être de la population ivoirienne s’est résumé   Delphine Geny-Stephann secrétaire d’état auprès du ministre de l’économie et des finance français pendant son allocution.

Les participants de cette célébration ont pris part à une exposition de photos mettant en relief les actions du C2D sur le terrain depuis la signature dudit contrat depuis le 1er décembre 2012

 

categories Actualités

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *