Benoit Mariage: Croire au Cinéma ivoirien


01 Nov. 2016

Benoit Mariage reçoit la Bénediction du Pape Benoit XVI sur le casting des Rayures du Zebres
Benoit Mariage reçoit la Bénédiction du Pape Benoit XVI sur le casting des                                                                    Rayures du Zèbre

En débarquant à Abidjan, il avait juste une envie : « Réaliser un film pour décrire l’Afrique, une terre de conquête diverse raison ». Cela, par rapport à un « désert affectif » qu’on peut connaitre en Europe.

Malgré les difficultés sur le plateau de tournage, Benoit Mariage arrive tout de même à boucler son projet. « Je garde un très beau souvenir de la Côte d’Ivoire sur le tournage des Rayures de Zèbre. Nous l’avons tourné entre Bruxelles et Abidjan, surtout l’étape des casting »

Grand prix de la critique à Cannes, Prix du Jury du festival de Clermont-Ferrand en 1998 avec le film le Signaleur, prix du Festival international de Stockholm en 1999 avec les Convoyeurs Attendent. Benoit Mariage est un réalisateur chevronné, accompagné d’une vraie production cinématographique qui met pied à terre dans la capitale Abidjanaise en 2012.

Loin des productions à deux balles qui dandinent entre improvisation et professionnalisme Boucan Films et Formosa Production ont retracé les sillons d’un cinéma ivoirien un peu endormi. De cette production, plusieurs acteurs et techniciens ivoiriens naissent et confirment leurs talents sur de grands tournages en Afrique et en Europe.

A cœur ouvert cet amoureux de l’Afrique se laisse découvrir sans tabou.

Benoit garde un très bon souvenir du casting de son film tournée à Abidjan
Benoit garde un très bon souvenir du casting des Rayures de zèbre tournée à Abidjan

Vous avez une licence en Droit et ensuite diplômé de réalisation dans un institut à Bruxelles. Pourquoi aviez-vous commencé votre carrière professionnelle comme reporter photographe pour un journal ?

Ma grande passion à l’adolescence était la photo. J’ai très vite installé un labo  dans la cave de mes parents et je rêvais d’être reporter et de voyager…

A seize ans, j’ai rejoint l’équipe des sports d’un journal régional et là j’y ai travaillé comme correspondant sportif. J’écrivais des articles sur le foot et dans ce cadre je faisais pas mal de photos. J’ai fait çà pendant toute la durée de mes études.

Après mes études  j’ai troqué l’appareil photo pour la caméra, j’ai enchaîné quelques documentaires pour la TV mais j’avais du mal à gagner ma vie. Et là, le journal pour lequel j’avais collaboré m’a alors proposé un contrat à plus longue durée. Et j’ai accepté avec plaisir.

Dites moi qu’elle sentiment ressent-on lorsqu’on reçoit un prix à un festival comme celui de cannes ? Le Signaleur (Grand Prix de la critique à Cannes et ainsi que le Prix du Jury du festival de Clermont-Ferrand en 1998

Bien sûr un sentiment de fierté. Mais aussi, beaucoup de confiance pour envisager le futur.

Benoit mariage (Réalisateur), Benoit Poelvoorde (acteur principal)  , Benoit Dervaux (chef Operateur et directeur photo) sur le tournage des rayures de zèbre. Qu’ont-ils de particulier  ou de spécial les « Benoit ». II ne reste plus que Benoit XVI pour fermer la boucle (rire) ?  

Benoît : Bénédictus en latin…. Béni de Dieu ! On est peut-être si peu de chose dans ce que l’on est !

Quel souvenir gardez-vous de l’aventure en Afrique avec  le tournage des Rayures de Zèbre tourné entre Abidjan et Bruxelles ?

Ce fut un tournage très compliqué et difficile pour moi.  Avec beaucoup de pression. Ce que j’ai préféré, ce sont les repérages et les castings réalisés avant le stress du tournage. C’est là que j’ai pu avoir des contacts les plus détendus avec mes collaborateurs ivoiriens.

Silence! On tourne
Silence! Benoit tourne

Votre  regard sur le cinéma africain (films, acteurs, techniciens) en particulier le cinéma Ivoirien que vous avez côtoyé sur ce projet ?

Je connais peu le cinéma africain et encore moins le cinéma ivoirien.Mais j’ai vraiment apprécié tous les collaborateurs locaux lors du tournage à Abidjan.

J’ai été impressionné par leur enthousiasme et leur professionnalisme !

 

 

categories Actualités

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *