Abobo Baoulé: Un espace gastronomique bâti dans une palmeraie


17 Jan. 2014

Abobo Baoulé, on se restaure sous des palmiers
La "Palmeraie" un espace de restauration typiquement traditionnelle

C’est ici la palmeraie. Loin d’être une plantation de palmier à huile c’est  plutôt un espace gastronomique bâti sous des palmiers.

Le soin a été pris  d’aménager cet espace en délimitant une zone à chaque tenancier de maquis.

 Sous ces palmiers, vieux de plusieurs années  qui ne donnent plus leur production, plusieurs personnes développent leurs activités restauratrices.

Construits avec  des bois secs,  chaque maquis repose sur quatre supports épousant la forme d’un carré pointés dans le sol. La toiture revêtue de papaux  ou de sachet plastique noir rappelle les vielles constructions villageoises . A défaut d’un revêtement de terre battue, chaque côté de ces hangars sont revêtus de feuilles de palmier.

C’est  dans ce décor champêtre que les amoureux des mets traditionnels se retrouvent tous weekend. Ces habitués ne se font pas prier pour déguster  toutes sortes  de gibiers.

 « Si le braisé de civette de dame  Sery ne vous a pas séduit, vous ne résisterez non plus à son kédjénou d’agouti» lance un fidèle client, friand de viande de brousse.

Dame  Sery a une cuisine très originale. Elle la fait avec une technique tradi-villageoise. C’est la raison pour laquelle elle est présentée comme l’une des expertes en kedjenou (sauce villageoise).

Une sauce graine à l'agouti ( faite à partir des graines de palmier)

 A la palmeraie il n’y a pas que la nourriture. De petits bistrots à ciel ouvert sont installés à quelques encablures de chaque restaurant. Il existe même un village reggae  au cœur de cet endroit. Ces buvettes font le bonheur des consommateurs du vin de palme : le Bandji.

Le bandji (obtenu à partir de la fermentation naturelle de la sève du palmier)  est  la boisson la plus prisée ici  malgré la présence de la  bière locale et d’autres boisons importés. Alcoolisé, certains accrocs se laissent flatter par son goût sucré. Parfois après une consommation abusive, certains buveur de bandji se retrouvent dans état d’ébriété.

La vente de Bandji à la palmeraie
En Plus du Bandji, on trouve toutes les sortes de boisson

A  Abobo précisément ‘’la palmeraie’’ cet espace de régal traditionnel situé à  Abobo Baoulé, un quartier de l’une des  communes les  plus populaires  d’Abidjan,   ne manque pas de faire parler de lui. Car les clients affluent de toutes  les autres communes.

Alors si vous avez envie d’apprécier un mets qui relève d’un gout typiquement villageois, faites un tour à la palmeraie et vous ne serez point déçu.

categories Culture, Education InformationTourisme

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *