Abidjan ville lumière : Plateau mille feux, lagune Ebrié mille déchets


24 Déc. 2012

Lagune Ebrié
La lagune Ebrié, de plus en plus polluée

    Pour cette deuxième édition d’Abidjan ville lumière, j’ai  décidé de faire un petit tour au plateau juste pour  voir comment les Abidjanais se comportent devant ces géants faisceaux lumineux  qui éclairent la capitale.

Ces jeux de lumières qui ont scintillé  durant plusieurs jours l’année dernière pendant les fêtes de fin d’année, ont fasciné de nombreux ivoiriens . Si l’opération a été reconduite cette année encore, le décor planté est  reste le même comme celui de l’année passé.Seulement, il  faut souligner que certaines  communes comme Abobo, et Yopougon ont cette fois-ci aussi été revêtues aussi par ces spots.

Au plateau, commune chef-lieu de toutes ces fascinations oculaires, le décor est resté  aussi le même. Car, ces luminaires  comme à la première édition ne donneront pas leur lumière sur  notre merveilleuse lagune Ebrié. Oui une lagune (la lagune Ebrié) qui pue  et présentant une allure  peu reluisante.

C’est un véritable contraste de constater que juste à  quelques encablures du scintillement de ces  guirlandes géantes, le plan d’eau lagunaire Abidjan  présente un aspect très piteux.

Alors je me demande bien s’il  faut que renonce à mon projet d’aller au plateau voir ces artifices comme tous les autres.Ou bien devrais-je me trouver un cache-nez  pour éviter de respirer l’odeur nauséabond que dégage la lagune.

En tout cas je crois humblement que si la lagune avait-elle été dégagé de toutes ses impuretés  et de sa puanteur pour l’occasion,  cette deuxième édition de festival de jeux lumière serait encore plus belle.

categories Culture, Education Information

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *